5e dimanche du temps pascal (A) : 10 mai 2020

L’annonce du départ

Dans un monde qui cherche sa voie, les paroles de Jésus ouvrent un chemin d’espérance. Chacun est invité à les écouter pour y trouver de quoi avancer. Bonne route pascale !

Lire l’évangile de ce dimanche

Approfondir le texte

 

Le relire encore une fois en silence en s’arrêtant sur chaque mot, chaque expression. Puis lire les ressources bibliques ci-contre :

Le temps des “au revoir” ?

Avant de quitter quelqu’un, il est d’usage de lui dire « au revoir », et lorsqu’on sait d’avance que l’on part pour une longue période, nous laissons quelques recommandations. Ainsi, Jésus, au seuil de son départ ne fait pas une chose extraordinaire. Sachant qu’il va partir, il rassure ses disciples, et leur donne les derniers conseils. Ce « testament » n’est pas unique dans la littérature biblique. Dans l’Ancien Testament déjà, Jacob fait une longue bénédiction à ses douze fils (Gn 47,29-50,26). Cette tradition du « discours d’adieu » était courante dans l’antiquité à la fois dans le monde juif et hellénistique. Même si cela n’est plus précisé dans le texte, Jésus et ses disciples sont toujours autour de la table, rassemblés pour le dernier repas. Dans son discours, Jésus jette un regard sur le passé, sur ce qui a été vécu, et formule des consignes.

Jésus n’est pas ici une future victime qui a peur de ce qui va arriver, mais le maître qui annonce à ses disciples comment faire lorsqu’il aura rejoint son Père. Il parle ainsi de la maison de son Père où il y a de nombreuses demeures. Cette expression est unique dans le Nouveau Testament. « La maison du Père » désigne le Temple, et par là, le lieu de la présence de Dieu. Avec Jésus, elle prend un sens nouveau. Mais le cœur de son enseignement est l’après. Comment vivre la future absence, après la croix, après la résurrection ? Jésus prépare déjà la compréhension du tombeau vide. Thomas prend la parole au nom des disciples pour demander plus d’explications aux paroles énigmatiques de Jésus. Comment faire ? La réponse est si évidente ! Jésus est la clé, il est le chemin, mais il est surtout la Vie. Cette vie qui est annoncée, donnée en abondance dans les signes du vin, du pain, de l’eau. Il est ici encore celui qui pourvoit : « je pars vous préparer une place » (v. 2). Jésus prépare ses disciples à ce qu’ils vont vivre dans les heures, les jours et les années qui vont suivre.

Cet enseignement s’adresse aussi à tout croyant qui se demande comment vivre l’absence de Jésus, avec le tombeau vide. L’Absent est présent au cœur de nos vies !

 

Vous souhaitez poursuivre votre découverte du texte : reportez-vous à les fiches “Saveurs d’Evangile” du 6e dimanche du temps pascal de l’année A sur la plate-forme pédagogique Moodle en cliquant ci-dessous. Vous y trouverez un développement supplémentaire sur l’expression “Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie”, un complément sur la notion de Jésus “envoyé du Père” ou encore un commentaire de saint Thomas d’Aquin.

Savourer ces paroles d’Evangile dans sa vie

 

Prendre un moment de silence, et méditer les questions suivantes.

 

Plus loin !

« Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. » dit Jésus à ses amis.
→ Connaitre Jésus, et par Jésus, connaitre Dieu, son Père… Est-ce que j’ai le désir d’aller plus loin dans ma connaissance de Jésus, de Dieu ? Quels sont les moyens à ma portée pour avancer dans ce sens ?

Moins seul !

Jésus l’affirme à ses disciples bouleversés par son départ : il part, mais continuera à se préoccuper d’eux ; il les veut définitivement avec lui !
→ Comment ces promesses de Jésus nous aident-elles à vivre dans le monde qui est le nôtre, où absence de Dieu, indifférence ou incroyance semblent prendre tant de place ?

Prier

 

Terminer ce temps autour de la Parole de Dieu en confiant toutes les intentions que je porte. Elles peuvent être rythmées par un refrain ou un chant de Taizé, par exemple 

– Pour les personnes seules, isolées et abandonnées…
– Pour ceux qui pleurent un départ….
– Pour ceux qui cherchent le bon chemin…
– Pour les témoins du Christ, vrais guides sur la route de la foi…
– …

 

Vidéo réalisée par le diocèse de Cambrai.

Seigneur, mets de l’ordre dans ma vie,
[…] Que j’aille vers toi, Seigneur,
par un chemin sûr,
Droit, agréable et menant au terme,
Un chemin qui ne s’égare pas
Entre les prospérités et les adversités,
En sorte que je te rende grâce
dans les choses prospères
Et que je garde la patience
dans les choses adverses,
Ne me laissant ni exalter
par les premières,
Ni abattre par les secondes. […]

saint Thomas d’Aquin