6e dimanche de Pâques (17 mai 2020) – nouvelle fiche !

À ces disciples qui ne se doutent encore de rien, Jésus donne les clés pour affronter paisiblement l’avenir.
Mettons-nous à table avec eux et écoutons les annonces de celui qui ne veut que notre bonheur.

Lire les textes du jour, plus particulièrement l’évangile que nous vous invitons à relire et méditer

 

Faire attention à chaque mot, chaque expression de l’enseignement de Jésus.

Méditer l’évangile du jour puis lire les quelques lignes de commentaire ci-dessous

 

L’homme, une si riche demeure

Jésus vient d’annoncer à ses disciples qu’il va bientôt les quitter. Comment comprendre ? Comment faire sans lui ? Sans attendre, Jésus leur apporte une seconde nouvelle : la venue d’un « autre Défenseur ». Invisible et inconnu pour le « monde », il sera toujours aux côtés de ceux qui suivent le commandement d’amour de Jésus. Cet Esprit de Vérité est un don à venir, et pourtant, il est déjà là auprès d’eux, mais dans quelques temps, « il sera en eux » ! Cette présence de l’Esprit ne sera pas temporaire, mais pérenne. Cette annonce n’est pas si inédite que cela pour les compagnons de Jésus qui connaissent bien les Écritures. Un certain nombre de textes prophétiques partagent cette promesse de l’Esprit, par exemple dans le livre d’Ezéchiel : « Je ne leur cacherai plus mon visage, parce que j’aurai répandu mon esprit sur la maison d’Israël » (Ez 39,29). Le don de l’Esprit permettra ainsi à Dieu de se révéler aux hommes.

C’est précisément ce que Jésus annonce dans la suite de son enseignement. Comme l’Esprit, Jésus disparaîtra des regards pour être présent autrement. Pourtant, les disciples le « verront » vivant. Cette vue du cœur et de la foi leur permettra de reconnaître, en Jésus Ressuscité et Vivant, le visage du Père. La mission de Jésus au milieu des hommes était de leur dévoiler le visage aimant du Père. Cette « gloire » s’est manifestée dans les signes extraordinaires de Jésus, mais elle se fait plus éclatante que jamais sur la croix et au matin de Pâques.

Père, Fils et Esprit. Dans ce court extrait de l’évangile de Jean sont présentes les trois personnes de la Trinité. Elles se révèlent être profondément liées, car l’une ne va pas sans l’autre. En effet, l’une conduit à l’autre, l’une dévoile quelque chose sur l’autre. Jésus est la porte qui nous fait entrer dans ce mystère d’amour et de communion. Par lui, nous pouvons découvrir le Père. En aimant et suivant Jésus qui s’est fait si proche de nous, alors nous pouvons approcher le Père, recevoir l’Esprit. Nous sommes appelés à devenir une si riche demeure, celle de l’Esprit, celle du Christ, celle de Dieu.
Sainte Élisabeth de la Trinité, qui a tant médité et aimé ce mystère trinitaire a dit : « C’est toute la Trinité qui habite dans l’âme qui l’aime en vérité, c’est-à-dire en gardant sa parole ! ». Ainsi, « croire qu’un être qui s’appelle l’Amour, habite en nous à tout instant du jour et de la nuit, cela élève l’âme au-dessus de ce qui se passe, et la fait reposer en paix. »

Si vous souhaiter approfondir ce texte, nous vous renvoyons à la nouvelle fiche “Saveurs d’Evangile” de ce dimanche qui se trouve sur la plate-forme pédagogique Moodle :

 

Télécharger la fiche principale de ce dimanche :

 

Si vous n’avez pas encore de compte, prenez quelques instants pour vous inscrire. C’est gratuit et guidé. La fiche de ce dimanche est la 6e du temps pascal de l’année A (elles sont classées par temps liturgiques).

 

 

Prendre le temps de s’interroger et de savourer ce texte dans sa propre vie de foi.

 

1. Commandement d’amour.

Jésus donne pour mission à ses disciples d’observer le commandement qui est à la source de tout : aimer comme lui nous aime.

→ Comment est-ce que je mets en pratique ce commandement d’amour ? De quelle manière ma vie est-elle tournée vers l’amour des autres ? Quelles exigences ou quels freins ai-je expérimenté dans ce commandement d’amour ?

2. Présence dans ma vie.

Jésus annonce dès à présent que son absence physique n’est pas un obstacle.

→ Puis-je donner un témoignage où, dans ma vie, la présence du Christ vivant s’est-elle révélée plus concrètement ? Comment cela s’est-il manifesté ? Comment cela change-t-il ma vie aujourd’hui ?

Terminer en prière

Cher Esprit Saint,

Me voici devant toi pour me laisser modeler,
pour me laisser conduire, pour me laisser aimer.
Accueille l’offrande de tout mon être
et fais-moi la grâce de t’aimer
chaque jour davantage.
Apprends-moi à me laisser faire
par toi en toute chose,
à ne pas mépriser tes inspirations,
à ne pas te résister.
Que cette prière faite en ce jour soit le début
d’une intimité nouvelle avec toi.

Source : http://www.moniales-op.ch/