7e dimanche du temps pascal (A) : Saveurs d’Evangile

L’évangile de ce dernier dimanche du temps pascal nous emmène dans l’intimité de Jésus avec son Père. C’est au cœur de cette prière que nous est révélé le secret qui fait leur bonheur.
Écoutons… parce que c’est de nous dont il est question !

Lire les textes du jour, plus particulièrement l’évangile que nous vous invitons à relire et méditer

Faire attention à chaque mot, chaque expression de l’enseignement de Jésus. 

Méditer l’évangile du jour puis lire les quelques lignes de commentaire ci-dessous

Dans l’évangile de Jean, la nuit qui précède l’arrestation de Jésus est particulièrement longue. En effet, la première partie de l’évangile (1-12) s’étale sur plus de deux années où sont racontés les paroles et les gestes extraordinaires de Jésus. La deuxième section de l’évangile (13-20) se concentre sur très peu de jours, et les chapitres 13 à 17 sur quelques heures. Par ce zoom, le temps est comme arrêté autour de ce dernier et long repas de Jésus avec ses disciples. Il se termine de manière singulière. Jésus lève les yeux au ciel et prie le Père. Il est fréquent de voir Jésus prier dans les évangiles, mais il est rare que le contenu de sa prière nous soit livré. C’est le cas en Jn 17, un long chapitre où seul Jésus a la parole.

Nous n’avons ici que le début de cette prière et les premiers mots peuvent étonner ! « Père, l’heure est venue ». Jésus parle du moment tant attendu, celui de sa mort. Déjà au début de l’évangile de Jean, le regard était tourné vers cette Heure (Jn 2,4 ; 12,23.27). Elle est à présent imminente. Nous savons que nous approchons du point le plus haut, le sommet de toute l’histoire du salut, là où tout va se jouer. « L’Heure », est le moment où Jésus passe « de ce monde » à son Père. Nous sommes conduits dans l’intimité de la relation Père-Fils qui tisse toute la prière. Cette heure est, dans l’évangile de Jean, le moment de « sa glorification ». En d’autres termes, il s’agit du moment où Jésus retourne dans la gloire de Dieu, son Père. Jésus a rendu visible la gloire de Dieu dans le monde, et il le fera encore d’une autre manière sur la croix, lieu et moment de passage vers son Père. Jésus sait que le moment est venu, alors il prie pour chacun de ses disciples. Sa mission a été remplie jusqu’ici. Il faut maintenant aller jusqu’au bout. Il nous montre la voie de la prière : « Je prie pour eux… je viens vers toi ».

Télécharger la fiche principale de ce dimanche :

 

Si vous n’avez pas encore de compte, prenez quelques instants pour vous inscrire. C’est gratuit et guidé. La fiche de ce dimanche est celle du 7e dimanche du temps pascal de l’année A (elles sont classées par temps liturgiques). Vous y trouverez d’autres ressources pour ce dimanche !

 

Prendre le temps de s’interroger et de savourer ce texte dans sa propre vie de foi.

Paix à vous !

Avant son arrestation et sa Passion, Jésus s’adresse à son Père en toute intimité. Il prie et confie ses disciples à son Père. Il prie aussi pour tous ceux qui croiront en lui, et donc pour nous.

→ Comment l’attitude de Jésus priant son Père éclaire-t-elle ma manière de prier ?

Le don de Dieu

« Je leur ai donné les paroles que tu m’avais données ». Le don est au cœur de la relation entre le Père, le Fils, les disciples… et nous.

→ Qu’est-ce qui est don de Dieu pour moi ? Quelles paroles sont dons de Dieu pour moi ?

Le Seigneur est ma lumière et mon salut ;
de qui aurais-je crainte ?
Le Seigneur est le rempart de ma vie ;
devant qui tremblerais-je ? […]
J’ai demandé une chose au Seigneur,
la seule que je cherche :
habiter la maison du Seigneur
tous les jours de ma vie,
pour admirer le Seigneur dans sa beauté
et m’attacher à son temple. […]
Écoute, Seigneur, je t’appelle !
Pitié ! Réponds-moi !
Mon cœur m’a redit ta parole :
« Cherchez ma face. »

Psaume 26