Lecture partagée : l’inouï de l’Evangile

Après Le christianisme n’existe pas encore, le frère Dominique Collin, o.p. nous invite à lire à frais nouveaux et à nous réapproprier la Parole de Dieu. Il nous encourage à redécouvrir l’inouï de l’Evangile, c’est-à-dire ce que nous n’entendons pas ou n’entendons plus de cet évangile. Son approche est motivante non seulement pour les clercs et pour leur mission de prédication mais aussi pour tous les croyants qui essaient de découvrir dans la Bible la Bonne Nouvelle du Salut. Pour ce faire, le frère Collin propose comme clef de lecture la « loi d’inversion » : « le principe d’inversion veut que l’Evangile inverse tout: la mort, elle la change en Vie, et la vie, elle la renverse en mort. C’est par le principe d’inversion que l’Evangile change notre rapport à ce point-limite définitif qu’est la mort. » (p. 126). La seconde loi proposée est celle du « principe de conversion » qui « renvoie d’abord à l’écoute de l’inouï de l’Evangile. Ecouter l’Evangile, c’est se convertir; ne pas l’entendre, c’est devenir sourd à l’événement. » (p. 127). Dans un style mêlant philosophie, théologie et exégèse, le frère Collin nous entraîne sur un chemin de découverte de Dieu et de notre « Soi ». Tout ce parcours lui fait dire que « L’approche du Royaume est une inversion qui appelle une conversion. » (p. 55)