Solennité de la Pentecôte (nouvelle fiche ‘Saveurs d’Evangile’ !)

Déjà 50 jours se sont écoulés depuis la fête de Pâques. Et pourtant, l’évangile du jour de la Pentecôte nous ramène au soir de Pâques, au moment où le Ressuscité se manifeste aux disciples et leur offre les dons promis…

 

Lire les textes du jour, plus particulièrement l’évangile que nous vous invitons à relire et méditer

 

Faire attention à chaque mot, chaque expression de l’enseignement de Jésus. 

 

Méditer l’évangile du jour puis lire les quelques lignes de commentaire ci-dessous

Pour suivre, poursuivre

Les disciples sont enfermés dans leur maison. Portes verrouillées, ils sont confinés dans la crainte. Soudain, Jésus – pourtant mort et mis au tombeau – est présent au milieu d’eux. Incompréhension, étonnement, surprise, joie… Quelles émotions ont pu habiter les disciples et se mêler en eux pendant ces premiers instants ? Jésus est là. Il est venu les retrouver dans cette maison où ils se sont retranchés dans l’isolement. Jésus est là, présent dans leur confinement physique, mais aussi intérieur. Il ne vient pas voir ses amis les mains vides… Certes, elles portent les marques de sa passion, mais elles contiennent aussi cette paix profonde, véritable source de joie pour apaiser leurs craintes et angoisses intérieures.

Jésus appelle ses disciples à envisager un avenir, à aller vers l’avant. Avec cette joie qu’ils ont pu goûter, ils prennent la route sur laquelle Jésus les envoie. Jésus leur demande de continuer son œuvre. Jésus a été envoyé par son Père pour accomplir une mission, celle de le faire connaître aux hommes. Par ses gestes et ses paroles, il a révélé le visage aimant du Père au monde. Au plus près de Jésus, en l’observant et en l’écoutant, les disciples ont appris. Ils n’ont pas toujours compris, mais ils sont en chemin. Vient maintenant le moment pour eux d’œuvrer à leur tour. De la même manière, Jésus envoie ses disciples pour le faire connaître au reste du monde. Pour les soutenir, les guider, les épauler et les réconforter, l’Esprit saint leur est offert. Quel honneur de poursuivre la mission du Fils ! Quelle confiance et quelle espérance Dieu place en l’homme ! Les disciples ne sont pas simplement des ambassadeurs de Jésus. En accueillant en eux la présence de l’Esprit Saint, ils sont des témoins vivants du pardon et de la miséricorde de Dieu. Ce souffle de vie, témoin d’une nouvelle naissance, sera leur boussole.

En cette solennité de la Pentecôte, sans cacher nos doutes et nos craintes, nos angoisses et nos peurs, laissons entrer le Ressuscité dans nos confinements les plus secrets et les plus profonds. Laissons-le offrir sa paix et nous insuffler l’Esprit Saint ! Nous avons besoin de ce guide pour suivre la mission de Jésus, pour poursuivre son œuvre en annonçant la Bonne Nouvelle à tout homme.

Télécharger la fiche principale de ce dimanche :

 

Si vous n’avez pas encore de compte, prenez quelques instants pour vous inscrire. C’est gratuit et guidé. La fiche de ce dimanche est celle de la Pentecôte de l’année A (elles sont classées par temps liturgiques). Vous y trouverez d’autres ressources pour ce dimanche comme la lecture d’une oeuvre d’art !

 

Prendre le temps de s’interroger et de savourer ce texte dans sa propre vie de foi.

Les portes étaient verrouillées.

D’une manière inattendue, l’Esprit a fait son œuvre.

Puis-je témoigner d’une situation où j’ai reconnu l’action de l’Esprit Saint qui a façonné les cœurs et qui a permis un retournement de situation ?

 

Envoi dans le monde.

« De même que le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie ! ». Sans transition, le Christ envoie ses amis dans le monde.

Est-ce une urgence pour moi de dire au monde que le Christ ressuscité est là avec moi pour la fin des temps ? Comment cela m’habite-t-il au quotidien ?

Prier

Esprit Saint, ne permets pas que nos cœurs se troublent,
rassure-nous dans nos obscurités, accorde-nous la joie,
et nous attendrons dans le silence et la paix
que se lève sur nous une lumière d’Évangile. […]
Jésus notre espérance, avec le peu que nous comprenons de l’Évangile,
Tu nous donnes de découvrir ce que Tu attends de nous.
Jésus le Christ, dans la prière nos pauvres mots
ont souvent peine à exprimer notre désir d’une communion avec Toi,
mais déjà Tu nous accueilles.
Amen.

Frère Roger de Taizé