Saint Sacrement A – nouvelle fiche Saveurs d’Evangile

Ce sont des paroles détonantes qui résonnent dans la synagogue de Capharnaüm. Laissons-nous surprendre par cet enseignement de Jésus comme si nous l’entendions pour la première fois…

Lire les textes du jour, plus particulièrement l’évangile que nous vous invitons à relire et méditer.

 

Prendre le temps de méditer l’évangile en s’arrêtant sur chaque expression. Puis lire le commentaire ci-dessous.

Nouvelle manne ?

 

Les foules n’en revenaient toujours pas ! Jésus avait donné à manger à plus de cinq mille personnes avec seulement quelques pains et quelques poissons (Jn 6,1-15). Cet homme aux gestes extraordinaires serait-il le nouveau prophète attendu, un prophète plus grand que Moïse ?

 

Les disciples non plus n’en revenaient toujours pas ! Jésus les avait rejoints en marchant sur les eaux durant la nuit (Jn 6,16-21). Cet homme, qui dompte les éléments de la nature, serait-il le Messie annoncé ?

C’est avec ces questions que foules et disciples suivent Jésus jusqu’à la synagogue de Capharnaüm. Ils viennent à lui pour entendre son enseignement, pleins d’espoir. Jésus sait que tous ses auditeurs ont encore en tête le miracle de la veille. Ils sont comme le peuple hébreu dans le désert qui ne cessait de réclamer des signes de Dieu ! Justement, le don du pain en rappelle un autre : celui de la manne (Ex 16 ; Nb 11). Jésus prend appui sur ce miracle bien connu pour ses auditeurs : « Au désert, nos pères ont mangé la manne… mais ce n’est pas Moïse qui vous a donné le pain venu du ciel ; c’est mon Père qui vous donne le vrai pain venu du ciel » (Jn 6,31-32). Jésus ne dit pas qu’il donne une nouvelle manne. Il va plus loin : il est celle nouvelle manne. Mais il ne s’arrête pas là, il va encore plus loin : cette nouvelle manne est source de vie éternelle, source de communion.

Je suis… Jésus est ce pain. Cette image est un chemin pour découvrir la profondeur de l’identité de Jésus. Jésus dit déjà le don futur de sa vie.

Le pain vivant donné… Cet enseignement de Jésus se situe au cœur de son ministère dans l’évangile de Jean. Dans l’ensemble de l’écrit, il joue un rôle important, car il donne les clés de compréhension de la mort de Jésus sur la croix. Par avance, cet enseignement est une lecture théologique du don de sa vie. Il est aussi mémoire du repas pascal, car l’évangile de Jean ne s’arrêtera pas sur le geste de la fraction du pain lors du dernier repas, mais sur celui du lavement des pieds. Enfin, cet enseignement de Jésus est pour les premières communautés chrétiennes une catéchèse extraordinaire, leur permettant de saisir la signification du partage du pain et du vin, corps et sang de Jésus.

Source de vie éternelle… Il nous est proposé de goûter la vie du Père avec des aliments inédits, impensables : la chair et le sang de Jésus. Par l’acte de manger et de boire, où est assimilé par le corps physique une nourriture ou une boisson, se vit la communion. Le Christ dans sa réalité terrestre, dans son incarnation, nous parle et se donne totalement : son être de chair et son principe de vie, son sang.

Oui, ce pain-là ne ressemble en rien à la manne du désert tombant avec la rosée de chaque matin. Elle ne se gardait pas pour le lendemain. Elle ne rassasiait pas les corps. Elle ne fortifiait pas les cœurs. La manne du désert était un aliment sitôt mâché et avalé, sitôt digéré et oublié. Jésus est le pain vivant donné et source de vie éternelle. Comment cet enseignement m’aide-t-il à comprendre le don de Jésus ?

 

Télécharger la fiche principale de ce dimanche :

 

Si vous n’avez pas encore de compte, prenez quelques instants pour vous inscrire. C’est gratuit et guidé. La fiche de ce dimanche est celle de la Trinité de l’année A (elles sont classées par temps liturgiques). Vous y trouverez d’autres ressources pour ce dimanche comme la découverte d’un témoin !

 

Prendre le temps de s’interroger et de savourer ce texte dans sa propre vie de foi.

« Comment celui-là … »

L’image du Messie pour les Juifs ne correspond pas à celle que Jésus développe.

Et moi, qu’est-ce que j’attends du Messie ? Pour moi, qui est-il ?

 

« Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle »

C’est par l’offrande de la vie du Christ que nous avons la vie.

Dans ma vie de foi, qu’est-ce qui est nourriture ou boisson pour moi ? Comment cela me permet-il d’entrer en communion avec le Christ ?

Prier

« Pain Vivant, Pain du Ciel, divine Eucharistie
Ô Mystère sacré ! que l’Amour a produit….
Viens habiter mon cœur, Jésus, ma blanche Hostie
Rien que pour aujourd’hui.

Daigne m’unir à toi, Vigne Sainte et sacrée
Et mon faible rameau te donnera son fruit
Et je pourrai t’offrir une grappe dorée
Seigneur, dès aujourd’hui. »

Ste Thérèse de l’enfant Jésus
Mon chant d’aujourd’hui, Poésie 5

 

Jésus, pain vivant, nous te confions :
– tous les chrétiens qui se retrouvent autour de la table…
– tous les pasteurs de l’Église…
– tous les baptisés qui trouvent en toi force, paix et joie…
– tous les familles qui ont du mal à se nourrir…